Petite histoire de l’expérimentation démocratique (Yves Sintomer)

admin/ mars 21, 2019/ Documents, Production

Télécharge en PDF

Introduction

Yves SINTOMER, codirecteur du département de science politique de l’université de Paris VIII et chercheur au CREESPA (CNRS), nous propose des pistes pour renouveler nos démocraties en crise à partir d’une analyse du tirage au sort à travers l’histoire et la multiplication des expériences depuis les années 90.
« A l’heure actuelle, les deux voies permettant la prise de décision sont profondément influencées – voire sous la coupe – d’experts et d’intérêts particuliers. L’idée de démocratie délibérative est essentielle pour faire entrer en lice l’intérêt public, porté par des panels de citoyens tirés au sort. Les représentants traditionnels que nous élisons sont choisis à travers un consensus majoritaire, pour une période de temps longue, en tant que professionnels, avec une compétence légale illimitée pour agir en notre nom. Les représentants d’un nouveau type donc parlons sont choisis au hasard, pour une courte période, en tant que citoyens ordinaires et pour des tâches spécifiques et limitées. » Gordon GIBSON : « L’Assemblée citoyenne de Colombie Britannique ».

Share this Post